La Ménitré
07 67 03 27 91
leslie.educateurcanin@gmail.com

L’alimentation

Quelle alimentation pour votre chien ?

 

Un chien avec une bonne alimentation est un chien en bonne santé, moins malade et qui vit plus longtemps !
C’est aussi un chien dynamique et en pleine forme, avec un poids idéal, un beau poil et une peau saine !!!

Les différents types d’alimentation :

. L’alimentation sèche « les croquettes »

. L’alimentation humide « les pâtées »

. L’alimentation ménagère « préparation maison »

. L’alimentation au cru « BARF » (Biologically Appropriate Raw Food)

 

Fractionner la ration journalière en 2 fois facilite la digestion du chien et diminue les risques de torsion d’estomac que beaucoup appellent « retournement d’estomac » !

Pas toujours connue des propriétaires et pourtant mortelle pour le chien, la torsion d’estomac est une pathologie grave à prendre en charge immédiatement. Elle touche plus particulièrement les grandes races, certaines races de taille moyenne et plus rarement les races de petite taille.

 

L’alimentation sèche « les croquettes » :

Choisir une croquette de qualité pour son animal est important pour sa santé et son bien-être. Un aliment équilibré doit fournir tous les nutriments nécessaires aux besoins quotidiens du chien.

Éviter les croquettes de grandes surfaces, la plupart de ces croquettes contiennent de la viande de très mauvaise qualité.

Les produits sans céréale respectent mieux la biologie et la physiologie des chiens.

Voir le danger des mycotoxines contenues dans les céréales des croquettes pour chiens :

 

Les chiens n’ont pas la capacité d’ingérer de grandes quantités de glucides. 50 à 60% des maladies chroniques constatées chez les vétérinaires sont causées par un énorme taux de glucides.

Les risques de maladies :

Problèmes cardio-vasculaires, insuffisance rénale, dégénérescences neurologiques, cancer, stéatose hépatique, diabète, pancréatique, vomissements, obésité, digestion difficile, intolérance alimentaire, irritations, dermatites…

Il est donc recommandé de lire et d’analyser l’étiquette avant de choisir et acheter une marque de croquettes, mais cela n’est pas toujours évident.

Voici quelques informations afin de vous aider à faire votre choix.

Privilégiez :

. Le pourcentage important de viande ou poisson connu, déshydraté ou non (viande de bœuf, poulet, saumon…).

. La matière grasse de bonne qualité, d’origine connue (huile de saumon, graisse de poulet).

. La matière végétale de bonne qualité, d’origine connue (ex : patate douce, attention certains chiens y sont allergiques).

. Des sels minéraux essentiels (zinc, cuivre, calcium, phosphore…).

. Des vitamines & oligo-éléments (vitamine A, B1, B2, B3, B5, B6, B12, B9, C, D2, D3, E, H, K1, K2, provitamine A…).

 

Bannir :

. Les mentions : « farines ou protéines de… » « farines de céréales ».

. Les « sous-produits de » et « déchets animaux » (pattes de volailles, becs, peau, gras, sang, crottes, organes…).

. Ou limiter les céréales (blé, maïs, riz, avoine…).

. Les graisses animales huiles, graisses, huile de soja, huiles végétales.

. Ou limiter fortement les conservateurs chimiques (BHA, BHT, l’éthoxyquine)

 

Les taux conseillés pour vos croquettes :

. Proportion élevée de protéine animale + de 35%

. Teneur en lipide (matières grasses) importante 20%

. Faible teneur en glucides – de 20%

. Taux d’humidité correct 10%

. Faible taux de cendres – de 8%

. Faible taux de fibres (cellulose) – de 3%

Attention : Pensez à faire une transition lorsque vous changez de croquettes, même lors d’un simple changement de « saveur » au sein d’une même marque.

« Ne pas faire de transition dans la plupart des cas engendre des problèmes intestinaux (risques de diarrhées et de selles molles, vomissements, intolérance alimentaire, refus de s’alimenter…). »

Comment savoir si les croquettes conviennent à votre chien ?

Une fois votre choix effectué, pour vérifier que les croquettes conviennent à votre chien, vous devez vous baser sur l’aspect général de votre chien (son pelage, sa peau, sa musculature) et ses excréments.

Un chien qui digère bien son aliment doit faire des selles bien moulées. Dans le cas inverse, si votre chien fait des selles non moulées, volumineuses, fréquentes, malodorantes il y a de fortes chances que ses croquettes ne lui conviennent pas.

 

L’alimentation humide « les pâtées » :

Les pâtées sont en général moins riches en glucides que les croquettes. Il ne faut cependant pas en faire une généralité, certaines pâtées low cost contiennent des céréales ou d’autres sources de glucides ajoutées pour faire diminuer les coûts de fabrication.

Les pâtées contiennent environ 70% d’eau, il y a donc une concentration moindre de nutriments dans l’aliment. Pour couvrir les besoins d’un chien nourri avec une alimentation humide, il faut prévoir de plus grosses quantités d’aliments. Ce qui signifie un budget plus élevé !

Il existe différents niveaux de qualité parmi toutes les marques proposées. Il faut la aussi analysez et décryptez les étiquettes !

À l’inverse des croquettes, les pâtées ne favorisent pas l’effort de mastication et encouragent l’apparition de tartre. Mieux vaut brosser régulièrement les dents de l’animal.

L’alimentation ménagère « préparation maison » :

La ration ménagère du chien consiste à préparer vous-même les gamelles de votre animal et donc de vous passer de l’alimentation industrielle.

Si vous souhaitez cuisiner pour votre chien, il est essentiel de veiller à la nature des ingrédients choisis, à la fréquence ainsi qu’aux quantités à respecter.

La ration alimentaire du chien doit contenir tout ce dont il a besoin pour son organisme.

. Source de protéine animale : viandes, œufs et/ou poissons

. Légumes cuits ou broyés

. Féculents (idéalement du riz blanc cuit très longtemps),

. De l’huile de colza (à laquelle on peut ajouter un peu d’huile de poisson),

. D’un complément alimentaire minéralo-vitaminique.

Renseignez-vous bien sur la quantité des rations alimentaires. Calculez la ration journalière en fonction du poids idéal et de l’activité physique régulière du chien afin d’éviter les carences et de garantir son bien-être et sa bonne santé.

En savoir plus

 

L’alimentation au cru « BARF » (Biologically Appropriate Raw Food) :

Qu’est-ce que le BARF ?

Le BARF est un régime alimentaire pour les animaux qui consiste à rapprocher l’alimentation la plus naturelle possible sans ajout ni céréales. Soit de la viande pour des carnivores.

Inspiré par le Docteur Ian Billinghurst, vétérinaire australien, ce « régime » cru se compose de viande, d’os charnus, de poissons, d’œufs, d’abats, de panse verte, de fruits et légumes et de compléments.

Les avantages :

Le BARF permet au chien de gagner en qualité de vie, d’être en meilleure santé et en meilleure forme physique. D’avoir des selles bien moulées, beaucoup moins volumineuses, moins fréquentes et moins odorantes. Une meilleure alène, moins de gaz et un plus beau poil.

« Personnellement c’est l’alimentation que je donne à mon chien Nitro. En plus des avantages cités ci-dessus, depuis qu’il est passé au BARF il prend vraiment plaisir à manger, ce qui n’était pas le cas lorsqu’il était encore aux croquettes. »

 

Je vous invite vivement à visiter le site Raw Feeding.

Ce site est très complet et permet d’avoir toutes les informations liées à l’alimentation au cru (les 1er pas dans le cru, le matériel à utiliser, comment calculer la ration journalière et mensuelle à l’aide du calculateur…)

 

Le BARF pour chien présenté par Barf Asso :

 

Les restes de table :

Attention à l’embonpoint et aux aliments toxiques !

Les restes sont souvent très riches en graisse et tous les organismes de nos animaux ne le supportent pas. Vous risquez par ailleurs de déséquilibrer sa ration.

Quelques légumes cuits, un reste de viande, etc. ne feront jamais de mal à votre chien.

Mais certains aliments sont extrêmement toxiques pour l’organisme de nos chiens, il convient donc d’éliminer tous les aliments nocifs pour son organisme.

Liste d’aliments toxiques pour le chien :

. Les plats en sauce, les os cuits, les charcuteries grasses et graisses cuites, le jambon, les viandes salées, le blanc d’œuf cru, le thon, le sel.

. Les sucreries et le chocolat, le lactose (lait, glace…), le café et le thé, l‘alcool, les pommes de terre crues et les champignons.

. Les échalotes, ails, oignons, poireaux.

. L’avocat, le chou et navet.

. Les raisins frais & secs, les fruits en grappes, les fruits avec noyaux et pépins et la rhubarbe.

. Les noix de macadamia, les amandes, noix, noisettes et cacahuètes.

. Les huiles végétales de pépins de raisin, de chanvre, de lin.

Avant d’ajouter un aliment à une ration, vérifiez qu’il ne représente aucun danger pour le chien.

 

Les friandises :

Je vous recommande de privilégier les friandises naturelles (viande séchée) aux friandises industrielles pour chien qui peuvent s’avérer très toxiques et dangereuses pour la santé de nos compagnons !!!

 En cas d’intoxication :

Ne pas faire vomir l’animal et ne rien lui donner (ni même de l’eau) sans recommandation d’un vétérinaire, au risque d’aggraver la situation.

Contactez le plus rapidement possible son vétérinaire ou un service d’urgence, avec le plus d’information possible sur le produit ingéré afin d’aider au maximum le praticien pour les premiers soins.

Il existe aussi des centres antipoison qui disposent d’un service téléphonique 24h/24 et 7j/7 et qui peuvent être utiles pour fournir des renseignements ou aider à la mise en place d’un diagnostic.

Centre Antipoison animal de Nantes  » Capae Ouest  » : 02 40 68 77 39 www.centre-antipoison-animal.com

Centre Antipoison de Lyon : 04 78 87 10 40

 

Voici le reportage complet « Quelles croquettes pour nos bêtes ? » que je recommande de regarder :